Appelez-nous gratuitement

Appelez-nous gratuitement
L-V 12:00 am - 18:00 pm
M-F 10:00am - 7:00pm
M-F 10:00 bis - 15:00 Uhr
Sur les hypothèques

Ce que vous devez savoir pour construire votre maison sur votre terrain

20 mars 2023
TEMPS DE LECTURE: 5 Minutes
Ce qu'il faut savoir pour construire sa maison sur son terrain

Un terrain dans le village cherche un habitant. Cela pourrait être une annonce de n'importe quel village vide d'Espagne, mais c'est une réalité à laquelle vous pourriez être confronté après avoir hérité de ces terres de votre deuxième tante ou après avoir acquis un terrain à un prix réduit.

Et maintenant que vous avez un terrain en propriété, que faire ensuite ? Construire la maison ? Pas si vite ! Avant de vous lancer dans les travaux, il y a quelques aspects à prendre en compte. Dans ce guide pour ne pas se perdre lors de la construction de votre maison, nous vous expliquons tout cela.

Découvrez si le terrain est constructible

Tous les terrains n'ont pas la même utilisation. L'administration est celle qui détermine ce que vous pouvez faire avec chacun d'entre eux et si vous pouvez construire votre maison.

Comment savoir si un terrain est constructible ou non ? La réponse se trouve au département d'urbanisme de la mairie à laquelle appartient le terrain. C'est là que vous pourrez consulter la situation urbanistique du terrain ou de la propriété pour savoir s'il s'agit ou non d'une parcelle constructible. De plus, vous pourrez également consulter combien d'étages peuvent être construits et d'autres éventuelles exigences supplémentaires.

Et si le terrain n'est pas constructible ? Quelles sont les options ? Eh bien, vous pouvez donner au terrain l'utilisation que prévoit la réglementation ou demander à la mairie d'entamer les démarches pour transformer son usage en terrain constructible. Dans tous les cas, n'oubliez pas que vous ne serez plus maître de la situation.

Établissez votre budget

Avant de vous lancer dans la construction, il est essentiel de calculer le montant que vous pouvez vous permettre et de bien examiner votre budget. Combien pouvez-vous et voulez-vous dépenser ?

Les coûts d'une maison en autoconstruction sont totalement différents de ceux d'une maison déjà construite :

· Frais liés aux architectes, permis, etc.

· Coûts liés au choix des matériaux et des composants, qui peuvent influencer les économies futures, surtout en termes d'efficacité énergétique. Ils dépendront d’aspects tels que la qualité et le nombre d'étages.

· Les taxes et impôts, qui vont de l'impôt sur les constructions, les installations et les travaux de la mairie jusqu'aux visas de travaux, ainsi que l'élaboration du projet par les architectes.

· Frais supplémentaires pour les accessoires tels que la piscine, le garage, la clôture du terrain, etc.

Sur Internet, vous trouverez des simulateurs qui vous aideront à faire une estimation de ce budget. Une fois que vous l'avez, trouverez-vous une hypothèque appropriée ? Bien sûr, vous pouvez être tranquille. Sur le marché, il existe des hypothèques pour les autoconstructeurs avec terrain... Ce type d'hypothèques financera le coût des travaux, en livrant le prêt en paiements partiels au fur et à mesure de l'avancement des travaux).

Au travail : voici le processus pour concrétiser votre maison

Une fois la partie financière bien établie, il est temps de concrétiser votre idée en construisant votre maison, que ce soit à partir de plans ou avec une maison préfabriquée. Dans tous les cas, il y a des démarches à effectuer. Voici les étapes à suivre :

· Engagez un architecte pour élaborer le projet général d'exécution ainsi que l'étude générale de sécurité et de santé.

Avec ces documents, vous devrez obtenir un visa auprès de l'Ordre des architectes.

Il sera également nécessaire de disposer d'un budget d'exécution matérielle (PEM), qui comprend le coût des matériaux et de la main-d'œuvre, mais pas le reste des honoraires techniques ni les taxes et impôts.

· Demandez un permis d'urbanisme à la mairie pour pouvoir commencer la construction.

· Demandez les visas nécessaires, comme mentionné précédemment.

· Engagez un directeur de travaux et un directeur d'exécution des travaux. Le premier devra être un architecte et le second pourra être un contremaître.

Enfin, avec le permis et les formalités en règle : c'est parti pour la construction ! C'est à partir de ce moment que vous construisez votre maison.

Travaux terminés, et maintenant ?

Votre maison est prête, mais avant d'y emménager, vous devrez effectuer les démarches suivantes : obtenir un certificat de fin de travaux et une licence de première occupation ou d'habitabilité.

Cette licence est délivrée par la mairie et certifie que le logement répond aux normes de sécurité et de salubrité pour être habité. Une fois que vous l'aurez, vous pourrez souscrire les services publics pour votre maison.

Enfin, vous devrez inscrire la propriété au registre foncier et au cadastre. Une fois cela fait, vous aurez enfin terminé les formalités pour créer votre maison sur votre propre terrain !

/Feature/Blog/Post/Annotation